C'est quoi la prière

Sergine Clermont 08 septembre 2023 - 8 min
C'est quoi la prière

En lisant les Évangiles, nous pouvons remarquer que la prière occupait une place importante dans la vie de Jésus. Voilà pourquoi les disciples lui ont demandé de leur apprendre à prier. D’ailleurs, la Bible nous dit qu’en ce moment, Jésus est au ciel en train d’intercéder pour nous auprès du Père. Par conséquent, nous pouvons conclure que la prière est quelque chose d’indispensable pour tout enfant de Dieu.

Qui les condamnera ? Christ est mort, bien plus : il est ressuscité ! Il est à la droite de Dieu et il intercède pour nous.

Romains 8.34

Qu’est-ce que la prière ?

La prière est un moyen de connexion entre l’homme et Dieu ; par la prière, l’homme quitte la dimension naturelle pour se connecter au monde spirituel. La prière peut être individuelle ou collective, elle devient alors beaucoup plus puissante. Elle n’a pas besoin d’être compliquée ni très longue ; en revanche, il faut qu’elle soit vraie, car ce qui plaît au Seigneur c’est un cœur sincère.

L’Éternel est proche de ceux qui l’invoquent, de tous ceux qui l’invoquent avec sincérité.

Psaumes 145.18

Quand nous prions, il est important de réaliser que Dieu écoute nos cœurs plus que nos mots. C’est-à-dire que ce ne sont ni nos belles paroles ni la durée de notre prière qui l’émeuvent et le poussent à agir, mais c’est la motivation de notre cœur. Lorsque Jésus a pris l’exemple du pharisien et du collecteur d’impôt qui priaient dans le temple, il a déclaré que la différence significative entre les deux était que le deuxième avait reconnu ses péchés, il avait reconnu que son cœur était mauvais ; tandis que le pharisien, lui, se justifiait lui-même. Des deux prières, c’est celle du collecteur d’impôt que Dieu a acceptée.

Le pharisien, debout, faisait intérieurement cette prière : « O Dieu, je te remercie de ne pas être avare, malhonnête et adultère comme les autres hommes, et en particulier comme ce collecteur d’impôts là-bas. » Le collecteur d’impôts se tenait dans un coin retiré, et n’osait même pas lever les yeux au ciel. Mais il se frappait la poitrine et murmurait : « O Dieu, aie pitié du pécheur que je suis ! »

Luc 18.11:13

La prière est une connexion entre l’homme et Dieu

La prière nous connecte à Dieu. Il est impossible de connaître une personne, d’établir avec elle un lien fort sans passer du temps avec elle, sans lui parler régulièrement. Voilà pourquoi nous ne devons pas négliger la prière ; en effet, elle renforce notre relation avec Dieu. C’est ce que le Seigneur attend de nous : que nous puissions lui parler de tout ouvertement et en tout temps.

Prier c’est faire face à l’ennemi

Prier n’est pas uniquement s’adresser à Dieu. Il y’a aussi une dimension de la prière où nous faisons face à l’ennemi : c’est le combat spirituel. Il y’a certaines choses que nous ne voyons pas se matérialiser dans nos vies. Pourquoi ? Tout simplement parce que Dieu nous les a déjà données dans le monde spirituel, et c’est à nous d’en prendre possession pour qu’elles s’établissent dans le monde matériel. Aussi, c’est à nous de confronter le diable, revêtus de notre identité en Christ. Prenons l’exemple d’une personne malade : Dieu n’attend pas que nous allions vers lui pour lui demander de guérir cette personne. Dans sa Parole, il nous dit déjà quoi faire devant une telle situation : nous devons imposer les mains aux malades et ils seront guéris. La bonne prière à faire dans ce cas serait de proclamer la guérison de cette personne et ordonner à la maladie de la quitter.

Pour faire face à l’ennemi, il est nécessaire de connaître notre identité et notre autorité en Christ. Car, au travers du combat spirituel, nous allons utiliser ce que la Bible appelle : l’épée de l’Esprit c.-à-d. la Parole de Dieu. C’est pourquoi on parle de combat spirituel dans ce cas, puisqu’on ne s’adresse pas directement à Dieu, mais on se retrouve face à face avec l’ennemi et on le repousse en s’appuyant sur ce que Christ a déjà acquis pour nous à la croix.

Pourquoi devons-nous prier ?

L’une des choses que le diable cherche à détruire le plus dans la vie d’un enfant de Dieu, c’est sa vie de prière. En effet, celui qui prie est en train de fortifier son esprit. La prière lui permet d’avoir une connexion de plus en plus forte avec Dieu et par conséquent, il commence à acquérir son caractère. En outre, le croyant qui prie reçoit une force surnaturelle pour résister au péché et développe une certaine sensibilité spirituelle. De fait, ne pas prier ou ne pas faire tout son possible pour avoir une vie de prière stable c’est prendre le risque de rester charnel.

Veillez et priez, pour ne pas céder à la tentation. L’esprit de l’homme est plein de bonne volonté, mais la nature humaine est bien faible.

Matthieu 26.41

Sans la prière, il n’y aura pas de véritable communion avec Dieu. Il ne pourra jamais y avoir de communion entre deux personnes qui ne se parlent pas. Celui qui n’a pas le temps pour prier ne pourra pas véritablement connaître Dieu. En effet, comment pourrait-on connaître une personne avec laquelle on ne prend pas le temps de discuter et d’écouter ?

Un homme qui ne prie pas ne peut pas jouir de la communion avec le Saint-Esprit. Il n’y a pas de communion sans communication. Daniel Kabudi

Sans la prière, il n’y aura pas de puissance. Bien que la puissance soit accessible à tous, il y’a néanmoins un prix à payer. Pour voir Dieu agir dans une certaine dimension, souvent nous devons rester longtemps devant lui, prier pour les âmes, prier pour qu’il délivre les captifs, etc. Ce n’est qu’après cela que nous pouvons le voir agir puissamment. En effet, les personnes les plus utilisées par le Seigneur étaient toutes des hommes et des femmes de prière ; qu’il s’agisse de Moïse, Samuel ou l’apôtre Paul. Ces personnes ont payé le prix de passer du temps, beaucoup de temps dans la présence de Dieu ; pour certains ce prix était le célibat, pour d’autres la solitude, pour d’autres encore il a fallu renoncer à certains rêves ou aspirations.

Cependant, gardons tout de même à l’esprit que ce n’est pas le nombre d’heures qui nous assure l’exaucement, mais l’état de notre cœur. Ce n’est pas non plus le nombre d’heures qui fait la qualité de la prière. Cela dit, Dieu s’attend souvent à ce que nous conjuguions temps et qualité dans nos moments de prière.

Comment rendre ma prière efficace ?

Vérifie l’état de ton cœur.

Comme dit plus haut, Dieu regarde premièrement au cœur ; si ton cœur est mauvais, ta prière devient impuissante. Assure-toi de toujours sonder tes motivations. Le pharisien n’a pas été exaucé à cause de son orgueil.

Assure-toi de prier selon la volonté de Dieu.

Prier c’est bien, prier avec la Parole c’est mieux. Si nous voulons que nos prières aient un réel impact, nous devons connaître la Bible. Dieu ne fera jamais rien de contraire à sa Parole. Dans le domaine du combat spirituel par exemple, tu peux utiliser de belles paroles, mais seule la Parole de Dieu fait fuir le diable.

L’obéissance donne du poids à ta prière.

Lorsque Jésus se rend au tombeau de Lazare, il prononce seulement quelques paroles et Lazare ressuscite. Et même pendant qu’il priait, il dit : « Père, je sais que tu m’exauces toujours ». Dieu n’exauce pas les rebelles. Celui qui obéit sera toujours exaucé pourvu que ce soit dans la volonté de Dieu pour lui.

Respecte les autorités que Dieu a établies dans ta vie.

Tu ne peux pas prier et en même temps médire ou critiquer (ce qui est différent de remettre leur leadership en question dans le respect et l’amour) tes responsables spirituels ou même mépriser tes parents. En agissant ainsi, tu construis des barrières (où blocages) qui t’empêcheront d’être exaucée.

Persévère jusqu’à l’exaucement

Quand tu pries, tu ne t’arrêtes pas simplement à demander quelque chose à Dieu une ou deux fois. Mais tu frappes, c’est-à-dire que tu continues de prier jusqu’à ce qu’il te réponde. La Bible nous dit que seuls les violents s’emparent du royaume de Dieu. Alors, fais-toi violence : dépasse ta déception, surpasse ton découragement, résiste au diable qui persiste et affermis ta foi. Parfois, tu demanderas quelque chose à Dieu avec insistance, d’autres fois tu combattras jusqu’à prendre possession de ce qui t’appartient.

Une personne qui cesse de prier pour un sujet accorde du repos au diable. Or, ce dernier ne quitte pas un endroit où il trouve du repos. Yvan Castanou

Demandez, et vous recevrez ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira. Car celui qui demande reçoit ; celui qui cherche trouve ; et l’on ouvre à celui qui frappe.

Matthieu 7:7-8

En priant, nous nous adressons à Dieu qui vit déjà en nous par son Esprit. Nous pouvons prier en tout temps et en tout lieu, que ce soit à l’église, dans le métro, ou dans notre chambre. Jésus nous dit que nous devons demander au Père en son nom afin d’être exaucés. Cela veut dire que nous devons nous approcher de Dieu, en nous appuyant sur ce que Jésus a fait et non sur notre propre intégrité pour être exaucé. Enfin, retenons que la prière ne peut être en aucun cas une option pour le disciple de Christ, au contraire c’est pour lui quelque chose de vital.

Quelle place la prière occupe-t-elle dans ta vie ?

Sergine Clermont

Avez-vous aimé cet article ?

À lire aussi

Qu'est-ce que la féminité selon Dieu

Qu'est-ce que la féminité selon Dieu

10 min

Mon hypersensibilité n’est pas une faiblesse, mais un don de Dieu

Mon hypersensibilité n’est pas une faiblesse, mais un don de Dieu

2 min

Comment utiliser la Bible comme un miroir

Comment utiliser la Bible comme un miroir

8 min

Voir plus

Rejoignez la communauté

En vous inscrivant à notre lettre de nouvelles