Dieu où tu ne l’attends pas : dans tes cheveux !

Sammantha Thom 18 mai 2021 - 3 min
Dieu où tu ne l’attends pas : dans tes cheveux !

En lisant ma bible, j’ai reçu une révélation : je suis retournée aux cheveux naturels après plus de 15 ans de défrisage

L’histoire de mes cheveux défrisés

Je me suis défrisé les cheveux pour la première fois quand j’étais au primaire. Quand j’ai vu mes cousines avec des cheveux lisses, j’ai harcelé ma mère pour avoir « les mêmes cheveux ».

À l’époque, c’était tout à fait banal, voire normal, pour des femmes noires de changer la nature frisée de leurs cheveux (même ceux de leurs jeunes enfants) qu’elles trouvaient souvent trop difficiles à entretenir. Ma mère n’a donc trouvé aucun inconvénient à défriser les miens. J’étais très fière du résultat, je trouvais que j’avais de longs cheveux et je le répétais sans cesse.

Quand je suis arrivée au Canada, j’ai commencé à véritablement prendre soin de mes cheveux. Je n’utilisais que les meilleurs défrisants du marché.

En 2011, j’ai décidé de tenter l’expérience nappy, car j’étais curieuse de voir à quoi ressembleraient mes cheveux afro. Un échec total ! Après 6 mois de repousse, j’étais incapable de les peigner. Je n’avais malheureusement pas tous les outils dont je dispose aujourd’hui (tutoriels sur YouTube, blogues, etc.) pour « vivre avec » les cheveux crépus, alors je me suis coupé les cheveux et les ai défrisés de nouveau.

En 2012, j’ai développé une réelle passion pour les cheveux défrisés. J’aimais énormément mes cheveux ; je dédiais du temps pour m’en occuper et je ne regardais pas aux dépenses. Et mon travail portait ses fruits : j’avais des cheveux sains et très longs. Je n’avais rien à envier à une perruque brésilienne.

La Bible me parle de mes cheveux

Un soir de mai 2018, pendant un temps de méditation dans les Cantiques des Cantiques (Louis Segond), j’ai été frappée par une surprenante révélation.

Je suis noire, mais je suis belle, filles de Jérusalem, Comme les tentes de Kédar, comme les pavillons de Salomon Cantiques des Cantiques 1 : 5

Je me suis dit que si la Parole de Dieu déclare que je suis noire et belle, alors je dois me sentir belle avec mes cheveux crépus et les porter fièrement. J’ai réalisé que si le Créateur du ciel et de la terre, qui fait toutes choses bonnes et parfaites, voulait que j’aie les cheveux lisses, alors c’est ainsi qu’il m’aurait créée. De là, j’ai pris la décision de retourner au naturel une bonne fois pour toutes !

Mes défis

Être convaincue d’avoir reçu une révélation de Dieu ne signifie pas que le chemin sera forcément facile. Après avoir passé plus de 15 ans à célébrer mes cheveux défrisés, j’ai dû apprendre à aimer mon afro, à aimer la nouvelle la Christelle nappy. Et savoir que Dieu m’aimait comme j’étais, avec mes cheveux naturels, a renforcé ma confiance en moi.

En plus de devoir changer ma façon de penser, il a aussi fallu que je « m’éduque » sur les cheveux crépus, car je ne savais absolument pas comment m’en occuper.

Restaurée dans mon identité de femme africaine aux cheveux afro

Par la grâce de Dieu, après une transition de 2 ans, je me suis débarrassée de mes pointes défrisées. Aujourd’hui, je suis fière de mes cheveux naturels. Je les porte comme une couronne qui témoignage de la gloire de Dieu.

Je prie pour que toi, qui lis ce témoignage, prennes conscience de ta beauté naturelle. En effet, Dieu a fait de nous des créatures merveilleuses et c’est dans la révélation de son amour que nous apprendrons à nous valoriser et à nous aimer nous-mêmes.

Un témoignage de Christelle

Sammantha Thom

Voulez-vous partager un témoignage ?

Contactez-nous

Avez-vous aimé cet article ?

À lire aussi

Je me suis engagée dans une relation sans chercher la volonté de Dieu

Je me suis engagée dans une relation sans chercher la volonté de Dieu

5 min

Mon intimité avec Dieu me permet de l’entendre facilement

Mon intimité avec Dieu me permet de l’entendre facilement

3 min

J’ai fait confiance à Dieu et il a dépassé mes attentes

J’ai fait confiance à Dieu et il a dépassé mes attentes

3 min

Voir plus

Rejoignez la communauté

En vous inscrivant à notre lettre de nouvelles