J’ai fait le choix de me garder pure pour Dieu

Sammantha Thom 03 août 2021 - 5 min
J’ai fait le choix de me garder pure pour Dieu

Depuis que j’ai rencontré Jésus, j’ai choisi l’abstinence sexuelle.

Avant de connaitre Dieu, je vivais comme bon me semblait

J’ai été en relation durant plusieurs années avec quelqu’un que je croyais être l’homme de ma vie (j’en ris encore aujourd’hui). Certes, je n’étais pas chrétienne née de nouveau, mais j’avais tout de même reçu une éducation religieuse (catéchisme) et l’on m’avait enseigné qu’il faut être marié pour avoir des relations sexuelles. Je savais donc que mon choix de vie n’était pas l’idéal, mais je n’avais pas conscience de tout ce que ça entrainait sur le plan spirituel ; d’autant plus qu’autour de moi, ceux qui devaient donner l’exemple ne le faisaient pas forcément. Enfin, je me disais que de toutes les façons, vu que nous devions, mon petit ami et moi, finir notre vie ensemble, avoir des rapports avant le mariage n’était pas si grave (ah ah, comme j’étais naïve !).

Évidemment, les choses ne se sont pas passées comme je le planifiais.

Nous nous étions connus très jeunes et, avec le temps, je me suis rendu compte que sur certains points nous n’étions pas sur la même longueur d’onde. Notre relation s’est alors soldée par une rupture assez douloureuse.

Un peu avant cela, ma mère, qui s’était récemment convertie, me proposait souvent de l’accompagner à l’église, ce que j’avais accepté de faire une fois de temps en temps. Et les rares fois où j’y allais, le message venait me chercher comme si Dieu savait ce que j’avais besoin entendre.

Un des enseignements qui m’avait beaucoup interpelée disait qu’il fallait demander l’approbation de Dieu avant de s’attacher à quelqu’un que ce soit en amour ou en amitié. En rentrant chez moi, la première chose que j’avais faite était de prier en demandant à Dieu si je devais renouer avec cette personne ou pas, et j’avais ressenti un « non » (c’était plus complexe que ça, mais je ne saurais l’expliquer) ; mais bon, je me suis dit que c’était mon imagination.

Néanmoins, Dieu continuait de m’appeler.

Durant cette période douloureuse où j’étais vide et blessée, j’ai commencé peu à peu à m’intéresser à Dieu, mais sans pour autant m’abandonner complètement à lui. Cette douleur m’a suivie jusqu’à Montréal où je venais poursuivre mes études, jusqu’au jour où, lors d’une rencontre de jeunes à l’église, j’ai entendu un message qui semblait encore s’adresser directement à moi. Il s’intitulait Prendre un nouveau départ.

À partir de ce jour-là, j’ai commencé à chercher le Seigneur plus sérieusement, car j’aspirais à ce nouveau départ. Je désirais me débarrasser de ma douleur, de ce vide intérieur. J’ai entrepris de lire quotidiennement la Bible et plus je lisais, plus j’apprenais à connaitre Dieu, à saisir sa parole et la puissance qu’elle porte. Sa parole a commencé à me transformer, à renouveler mes pensées et c’est ainsi que je développais également l’envie de faire sa volonté, de lui obéir.

Ne vous laissez pas modeler par le monde actuel, mais laissez-vous transformer par le renouvellement de votre pensée, pour pouvoir discerner la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait.
Romains 12.1-2

J’ai saisi l’ampleur spirituelle des rapports sexuels

Dans sa Parole, les passages qui parlent de se garder pure, qui enseignent que la sexualité est réservée pour un cadre précis (celui du mariage), parlaient à mon cœur. Ils me touchaient profondément, surtout à cause de ce que j’avais fait dans le passé. Je commençais à comprendre réellement quelle était la portée spirituelle des relations sexuelles hors mariage, des liens que cela produit. Comme je l’ai mentionné plus haut, à l’époque j’en avais entendu parler, mais je ne comprenais pas tout ce que ça impliquait.

En lisant la Bible, j’ai appris quelle était la source des pensées (impures) et même des combats dans ma chair que je vivais à ce moment-là. Dès lors, j’ai commencé à prier afin que Dieu restaure ma sexualité, qu’il me purifie ; c’est aussi pour cette raison que j’ai pris la décision de faire la volonté de Dieu en me préservant jusqu’à ce que j’épouse celui qui m’est destiné.

Ce que Dieu veut, c’est votre progression dans la sainteté : c’est que vous vous absteniez de l’immoralité sexuelle.
1 Thessaloniciens 4:3

Ce que Dieu a fait pour moi, il peut le faire pour toi

Pour terminer, je voudrais encourager toutes celles qui marchent dans cette obéissance à tenir ferme et à faire confiance à Dieu malgré les défis que vous pouvez rencontrer. À celles qui ont encore du mal à vivre chastes pour Dieu, j’aimerais vous encourager à rester fidèles à Christ, et à prier pour lui demander de vous aider à remporter ce combat contre la fornication (bien sûr, il faut le vouloir).

Pour ma part, je continue d’obéir et de marcher avec Jésus dans ce processus, car je crois en sa promesse et je sais qu’un jour il va me récompenser en m’envoyant la personne avec qui je vivrai les joies de la sexualité dans le mariage, bien qu’il faille préciser que je n’ai pas choisi l’abstinence pour que Dieu me soit redevable. Je l’ai fait par amour, par obéissance et par foi. Oui par foi, parce que j’ai cette assurance que Dieu ne m’a pas oublié.

Je termine avec ces deux versets qui me viennent à l’esprit :

Le moment n’est pas encore venu pour que cette révélation se réalise, mais elle se vérifiera en temps voulu. Attends-la, même si cela paraît long : ce que j’annonce arrivera à coup sûr et à son heure !
Habacuc 2.3

Mes amis, puisque nous possédons ce qui nous a été promis en ces termes, purifions-nous de tout ce qui corrompt le corps et l’esprit, pour mener ainsi une vie pleinement sainte, dans la crainte de Dieu.
2 Corinthiens 7.1

Témoignage de Mary

Sammantha Thom

Voulez-vous partager un témoignage ?

Contactez-nous

Avez-vous aimé cet article ?

À lire aussi

Je me suis engagée dans une relation sans chercher la volonté de Dieu

Je me suis engagée dans une relation sans chercher la volonté de Dieu

5 min

Mon intimité avec Dieu me permet de l’entendre facilement

Mon intimité avec Dieu me permet de l’entendre facilement

3 min

J’ai fait confiance à Dieu et il a dépassé mes attentes

J’ai fait confiance à Dieu et il a dépassé mes attentes

3 min

Voir plus

Rejoignez la communauté

En vous inscrivant à notre lettre de nouvelles