Le pas d’obéissance qui m’a libérée

Sammantha Thom 24 novembre 2023 - 3 min
Le pas d’obéissance qui m’a libérée

Je suis née dans une famille croyante très religieuse. J’ai reçu Jésus-Christ dans ma vie un soir de 2012 dans ma chambre, après la lecture du Psaume 23. Une année plus tard, je me suis fait baptiser afin d’être membre d’une église locale et trouver de l’aide pour ma marche en Christ. C’est ainsi que j’ai rejoint un groupe qui a pour mission de connaitre Christ et le faire connaitre ; dans ce groupe, j’ai appris à nourrir ma relation avec Christ.

Alors que je n’étais qu’au début de ma marche avec Christ, ma demi-sœur et moi avons déménagé dans une ville à des centaines de kilomètres de nos parents afin de poursuivre nos études.

J’ai souffert d’une humiliation injuste

Là-bas, ma sœur est tombée enceinte d’un homme qui était très pauvre et elle a abandonné ses études. Quand notre frère (qui nous avait précédé dans cette ville) l’a annoncé à notre père, il l’a mal pris s’est mis en colère.

Lorsque mon père m’a appelée, j’ai tout de suite pensé qu’il voulait avoir plus de détails sur la situation puisque ma sœur et moi vivions ensemble ; mais, à ma grande surprise, il m’a insultée, me traitant de prostituée. Comme si cela n’était pas déjà assez blessant et déstabilisant, il m’a dit qu’il ne subviendrait plus à mes besoins pendant mes études et, pire encore, il a raconté à tout le monde que je menais une mauvaise vie. C’en était au point où quand je suis tombée malade, un membre de ma famille m’a accusée d’avoir contracté le VIH. Ce qui m’a le plus profondément attristée, c’est que mon père n’a jamais fait ni reproche ni blâme à la coupable. Celle qui était tombée enceinte a reçu des encouragements et un soutien ; tandis que moi, on me traitait comme si j’étais responsable de sa grossesse (elle était pourtant plus âgée que moi). Tout cela a refroidi ma relation avec mon père et je ne lui parlais presque plus.

Dieu m’a demandé quelque chose de difficile

Il m’a fallu du temps, et la grâce de l’Éternel, pour guérir de ces blessures. Dieu a utilisé sa Parole, plus précisément l’évangile de Jean, pour apporter à mon cœur une guérison graduelle. Et lorsque j’ai finalement compris et accepté que ma valeur ne vient pas des hommes, mais de Dieu, le Seigneur m’a demandé de demander pardon à mon père et de lui pardonner de vive voix . J’ai résisté à la demande de l’Éternel pendant au moins deux ans !

Plus je résistais, plus je me sentais étouffée et oppressée, jusqu’au jour où j’ai fini par lâcher prise et obéir à l’ordre de Dieu.

C’était un jour ordinaire. J’ai appelé mon père et lui ai dit : « Papa, pardonne-moi parce que j’ai ressenti de la haine envers toi, et je te pardonne de m’avoir humiliée et insultée ». Après cet appel, je me suis sentie libérée, et l’on a pu rétablir notre relation.
On trouvera toujours difficile d’obéir à Dieu, mais lui obéir est le meilleur des choix ; et il nous donnera toujours la force dont on a besoin pour faire sa volonté.

Témoignage de Célina


Si Dieu a été bon pour toi, crie-le sur les toits ! (Luc 8.39) N’hésite pas à nous écrire pour nous raconter comment Dieu a transformé ta vie ou changé ta situation. Nous publierons ton témoignage sur notre site et, assurément, il bénira un frère ou une sœur.

Sammantha Thom

Voulez-vous partager un témoignage ?

Contactez-nous

Avez-vous aimé cet article ?

À lire aussi

Dieu n’est pas sourd à tes prières

Dieu n’est pas sourd à tes prières

2 min

L’amour de Jésus Christ a restauré mes études

L’amour de Jésus Christ a restauré mes études

3 min

Le Dieu qui débloque les situations désespérées

Le Dieu qui débloque les situations désespérées

3 min

Voir plus

Rejoignez la communauté

En vous inscrivant à notre lettre de nouvelles