Pardonner à celui qui m’a agressée m’a libérée

Sammantha Thom 26 novembre 2022 - 3 min
Pardonner à celui qui m’a agressée m’a libérée

Quand j’avais 15 ans, je me suis fait violer par le fils de la femme que mon père fréquentait à l’époque.

J’ai longtemps ressenti de la colère et du dégoût pour ce garçon

Après cet événement, je l’ai détesté, il me dégoûtait. Chaque fois que ma famille ou des amis, qui ignoraient ce qu’il s’était passé, me parlaient de lui, j’avais envie de crier ce qu’il m’avait fait… Mais, j’avais surtout envie de lui infliger toutes sortes de violences.

Il faisait ressortir en moi des sentiments et une attitude totalement contraire à ma nature plutôt calme et gentille. Pendant plusieurs années, j’ai ressenti cette ardente colère et un profond dégoût alimentés par le fait que mon agresseur, mineur pendant les faits, n’avait jamais été puni pour ses actes : l’affaire avait été classée sans suite.

C’est en 2020, juste avant la crise sanitaire, que ma vie a changé…

Et Dieu merci ! Car je ne sais pas où j’en serai aujourd’hui. Ma maman qui voyait que je n’allais pas bien après à une rupture amoureuse très douloureuse, et qui s’inquiétait de la tournure que prenait ma vie depuis, m’a proposé de l’accompagner au culte un dimanche. J’ai toujours cru en Dieu et je me suis dit que cela ne pouvait me faire que du bien, alors j’ai accepté.

Nous voici alors dans cette salle. Je me souviens que nous avions commencé par des prières et des louanges. Ensuite, le pasteur a lu un passage de la Bible et a commencé à prêcher. Je ne me souviens plus de tous les détails de sa prédication, mais une chose est sûre, c’est que j’ai été touchée tout le long.

Des larmes ont coulé sur mes joues du début jusqu’à la fin. Je ne comprenais pas pourquoi je n’arrêtais pas de pleurer. À la fin, le pasteur a demandé si des personnes voulaient s’approcher pour que l’on prie pour elles. Avant ça, je n’avais prié que quelques fois timidement dans mon lit.

Au moment où le pasteur a posé ses mains sur moi et a commencé à prier, une vague d’émotions m’a à nouveau submergée ; et les larmes ont coulé de plus belle. Je crois me souvenir qu’à ce moment-là, le pasteur a reçu une parole de connaissance et m’a dit que je devais pardonner à ceux qui m’avaient blessée ainsi qu’à moi-même, car oui, je m’en voulais aussi.

C’est depuis ce jour-là que je me suis rapprochée de Dieu.

J’ai commencé à changer intentionnellement et surtout avec le temps et l’aide du Seigneur, j’ai réussi à pardonner. Ce pardon m’a libérée, puisqu’aujourd’hui je peux entendre parler de ce garçon sans que ces mauvais sentiments d’autrefois ne m’envahissent. Je suis en paix.

Christ a dit :

Si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi. Matthieu 6.14

J’ai choisi de pardonner et j’ai reçu le pardon de Dieu.

C’est pourquoi le 27 juin 2012, j’ai donné ma vie à Christ et je me suis baptisée. En effet, depuis ce dimanche mémorable, ma vie a énormément changé. Dieu est à mes côtés tous les jours ; et lorsque je m’égare, il me rappelle à lui et je repense à ce qu’il a fait pour moi. Il m’a sauvée !

Amen !

Témoignage de Crystal


Si Dieu a été bon pour toi, crie-le sur les toits ! (Luc 8.39) N'hésite pas à nous écrire pour nous raconter comment Dieu a transformé ta vie ou changé ta situation. Nous publierons ton témoignage sur notre site et, assurément, il bénira un frère ou une sœur.

Sammantha Thom

Voulez-vous partager un témoignage ?

Contactez-nous

Avez-vous aimé cet article ?

À lire aussi

Comment l’autodiscipline m’a transformée

Comment l’autodiscipline m’a transformée

4 min

Dieu m’a restaurée d’une agression sexuelle

Dieu m’a restaurée d’une agression sexuelle

8 min

Prisonnière de la luxure, l’amour extravagant de Dieu m’a libérée

Prisonnière de la luxure, l’amour extravagant de Dieu m’a libérée

7 min

Voir plus

Rejoignez la communauté

En vous inscrivant à notre lettre de nouvelles