Mon hypersensibilité n’est pas une faiblesse, mais un don de Dieu

Sammantha Thom 23 février 2024 - 2 min
Mon hypersensibilité n’est pas une faiblesse, mais un don de Dieu

Je suis née dans une famille chrétienne avec 3 frères et sœurs, dont une sœur jumelle. Dès mon enfance, j’ai eu du mal à trouver à ma place.

Je sentais déjà que j’étais sensible avec des émotions bien marquées, et ma famille me le faisait savoir très souvent.

Puis en grandissant, j’ai subi deux abus sexuels à l’âge de 10 et 11 ans, ce qui a engendré un dysfonctionnement profond dans mon être intérieur. Je me suis sentie sale et inutile, alors j’ai tenté de mettre fin à mes jours. Ce soir-là, j’ai rencontré mon Sauveur et Seigneur d’une manière incroyable, et j’ai donné ma vie à Jésus.

Le Seigneur m’a dit : Je t’aime. Tu es ma fille, mon trésor, et je veux que tu vives.

Par la suite, mon adolescence a été chaotique, car j’ai subi du harcèlement scolaire pendant un an. Au sein de ma famille, il y avait de nombreuses paroles dévalorisantes à mon égard, par exemple : tu es toujours en train de pleurer ; tu es trop sensible ; tu prends trop les choses à cœur, ou bien encore arrête de te conduire en victime, c’est insupportable. Mes parents savaient également que je subissais des violences physiques au sein du foyer et je les suppliais d’intervenir, mais il a fallu mon départ de la maison familiale pour que les coups cessent.

Le résultat face à toutes ces années d’abus, de harcèlement et de maltraitance, c’est que j’avais un esprit de rejet très fort dans ma vie.

Je me dévalorisais à tout niveau. Je m’insultais, et me comparais sans cesse aux autres. Je me dépréciais au point de dire à Dieu qu’il s’était trompé sur la manière dont j’avais été créé, esprit, âme et corps. Je ne savais pas ce qu’était l’estime de soi, il m’était inconcevable de me voir comme le Créateur me voyait. Le besoin dévorant d’être aimée, reconnue, et protégée a totalement altéré la construction de mon identité en tant que femme.

Cependant, le Seigneur a été à mes côtés à chaque douleur et souffrance.

J’ai vu Dieu agir en moi et recoller chaque morceau de mon âme, mon cœur et mon corps tout au long de ces 20 dernières années. Il m’a installée sur la table d’opération et, en tant que chirurgien divin, il a guéri mes entrailles, pansé mes plaies et m’a oint d’un baume d’amour incomparable.

Notre Dieu restaure les âmes blessées, car il est lui-même passé par le chemin de la croix, il a porté nos meurtrissures.

Aujourd’hui, j’ai reçu ma carte d’identité céleste et rien ni personne ne peut ôter mon appartenance à Jésus. Dieu m’a montré que ma sensibilité et ma compassion profondes pour les gens viennent de son cœur. Contrairement à ce que les hommes ont critiqué tant de fois, le Seigneur m’a révélé que c’est un cadeau inestimable qu’il m’a fait, et que ce don servira pour sa gloire. Je l’ai vécu concrètement dans mon quotidien quelques jours après ces paroles.

Oui, je loue le Seigneur de ce que je suis une créature merveilleuse

(Ps 139.14).

Et cette parole est aussi vraie pour toi que pour moi ! Alors, crois-la et confesse-la autant de fois que nécessaire, car c’est le seul message de vérité et de puissance sur lequel tu dois construire ton identité, ta personnalité et ton appel à servir Christ.

Sois richement bénie !

Fraternellement, Leïla.
Sammantha Thom

Avez-vous aimé cet article ?

À lire aussi

Qu'est-ce que la féminité selon Dieu

Qu'est-ce que la féminité selon Dieu

10 min

Comment utiliser la Bible comme un miroir

Comment utiliser la Bible comme un miroir

8 min

12 Versets sur le caractère de Christ que nous devons acquérir

12 Versets sur le caractère de Christ que nous devons acquérir

4 min

Voir plus

Rejoignez la communauté

En vous inscrivant à notre lettre de nouvelles