Veille sur ton corps

Tessa Kintoumba 06 août 2021 - 4 min
Veille sur ton corps

Dans 1 Corinthiens 6.10, Paul dit : « Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ? » Lorsque l’apôtre adresse ces paroles aux membres de l’église de Corinthe, il les appelle à se tenir éloignés de tous péchés d’impudicité. Il énonce cependant une vérité primordiale pour tous les chrétiens : leur corps ne leur appartient plus, il est la demeure du Saint-Esprit.

Nous avons été créés âme, corps et esprit ; et le corps est l’habitation terrestre propre à chaque être humain. C’est l’enveloppe que Dieu a pourvue pour notre esprit. Lors de la nouvelle naissance, ce corps, qui nous appartenait devient la demeure du Saint-Esprit. Il est donc adéquat de traiter ce corps comme la propriété de Dieu, avec tout le soin et l’égard que cela sous-entend.

Certainement, tu as soin de ton âme. Tu filtres les pensées que ton intelligence génère et reçoit, tu apprivoises tes émotions et tu développes ton caractère. En tant que chrétien né de nouveau, tu t’assures de nourrir ton esprit en te gardant connecté à la Parole de Dieu, en instaurant dans ta routine des temps consacrés à la prière. Mais quel traitement réserves-tu à ton corps ? Es-tu attentif à ses besoins relatifs à la nutrition et à l’hygiène ? Ou encore, lui accordes-tu de se reposer ? Ton corps mérite le traitement que l’on réserve à ce qui appartient au Seigneur.

Veille sur ton alimentation

Le chapitre 19 du livre de 1 Rois nous raconte comment, après avoir accompli un miracle devant les prophètes de Baal, le prophète Élie, fatigué et très découragé, a été raffermi dans sa force par l’ange de l’Éternel qui lui apporte de la nourriture, avant de l’appeler à continuer la mission qu’il lui avait confiée auprès d’Israël et des populations environnantes. Cela vaut aussi pour toi, ton corps a besoin d’énergie pour fonctionner. Il puise cette énergie dans les nutriments et vitamines que contiennent les aliments que tu consommes quotidiennement. Alors, pour éviter les carences et les soucis de santé, adopte une alimentation saine, variée et équilibrée. Veille également à limiter ta consommation de tout produit ou substance qui pourraient nuire à ta santé et à ta forme physique comme le gras, le sucre ou le sel.

Et au bout de ces dix jours, il était manifeste qu’ils avaient meilleure mine et qu’ils étaient en meilleure forme physique que tous les jeunes gens qui mangeaient les mets du roi. Dès lors, l’intendant mit de côté les mets et le vin qui leur étaient destinés et leur fit servir seulement des légumes.
Daniel 1.15-16

Veille sur ta propreté et sois soigné

Lorsque l’on évoque les soins d’hygiène et les soins esthétiques, l’histoire de la jeune Esther, qui accédera au statut de reine de Perse, est sans doute l’exemple par excellence. Mais, l’attention que tu dois porter à ton hygiène corporelle et à tes vêtements ne doit pas se limiter à « être propre pour la société », mais elle souligne également l’honneur que tu portes au Saint-Esprit.

Sous l’Ancienne Alliance, le lieu qui abritait la présence de Dieu était le Temple, et le Seigneur avait donné des exigences très spécifiques (matériaux utilisés, dimensions, etc.) quant à l’aspect final de « sa maison ». D’ailleurs, le Temple que construit le roi Salomon laissa sans voix la reine de Saba (2 Chroniques 9.3-4). C’est avec le même égard qu’il te faut traiter ton corps qui est aujourd’hui le temple de l’Esprit de Dieu, pour que sa tenue et son hygiène soient dignes du lieu qui accueille la présence de Dieu.

Qu’en tout temps tes vêtements soient blancs et que le parfum ne manque pas sur ta tête.
Ecclé-siaste 9.8

N’oublie pas le repos

Le repos est naturel et essentiel pour le corps. En effet, c’est pendant le sommeil que notre organisme (nos cellules, nos défenses immunitaires, etc.) se régénère. De plus, le repos est un commandement que Dieu a donné à son peuple. De fait, il a établi un jour exempt de toutes tâches et de tous travaux et en a fait un jour saint : le shabbat. C’est d’ailleurs une règle qu’il a inaugurée lui-même en se reposant le septième jour de la création.

Tu travailleras six jours pour faire tout ce que tu as à faire. Mais le septième jour est le jour du repos consacré à l’Éternel, ton Dieu ; tu ne feras aucun travail ce jour-là, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui réside chez toi. Exode 20.9-10

Et un peu de sport ne te ferait pas de mal

Récemment, l’organisme de bienfaisance International Longevity Center UK (ILC) a publié une étude dans laquelle il est démontré que les sportifs professionnels vivent 13 % plus longtemps. L’on n’aura de cesse de le répéter, le sport c’est la santé. Bien que dans sa lettre à Timothée, Paul place l’exercice physique en second plan après la piété, et avec raison, il reconnait tout de même que le sport a son uti-lité.

L’exercice physique est utile à peu de choses. La piété, elle, est utile à tout puisqu’elle possède la promesse de la vie pour le présent et pour l’avenir.
1 Timothée 4.8

Veille sur ton corps, car il est la propriété de Dieu. Aie soin de lui, car il est l’outil qui t’accompagnera tout au long de ta vie pour servir le Seigneur.

Tessa Kintoumba

Avez-vous aimé cet article ?

À lire aussi

Ève : le portrait d’une intime de Dieu

Ève : le portrait d’une intime de Dieu

5 min

Un chrétien peut-il consulter un psychologue pour sa guérison ?

Un chrétien peut-il consulter un psychologue pour sa guérison ?

5 min

Démystifions la maladie mentale et émotionnelle

Démystifions la maladie mentale et émotionnelle

6 min

Voir plus

Rejoignez la communauté

En vous inscrivant à notre lettre de nouvelles