L’intimité avec Dieu

Jacquard Bikoe 04 août 2023 - 10 min
L’intimité avec Dieu

Penses-tu que Dieu est un être relationnel ?

Certaines personnes pensent que Dieu est un être suprême qui ne donne que des ordres depuis son trône ; un roi qui étend en permanence son sceptre sur nous pour juger nos fautes ; un maître pour qui le plus important est qu’on applique ses préceptes, avec à la clé une récompense pour les plus assidus et un fouet pour les plus turbulents. À la mention de son nom, certains d’entre nous ne ressentent que de la peur. Souvent, il a l’air si distant que nous pensons que nous ne méritons pas d’être dans sa présence. Parfois, nous dépendons des pasteurs, des prophètes ou des voyants pour connaitre sa volonté pour nos vies. Dieu semble ainsi être inaccessible. Pourtant, si la Bible dit que nous avons été créés à l’image et à la ressemblance de Dieu, cela suppose que Dieu est une personne, comme nous, dotée de sentiments, qui peut écouter, parler, voir et même toucher (Genèse 1.26). Tout comme nous avons besoin de communier avec les autres, Dieu désire communier avec nous. Il veut être notre ami.

Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître, mais je vous ai appelés amis parce que je vous ai fait connaitre tout ce que j’ai appris de mon Père.

Jean 15.15

Si, comme beaucoup d’entre nous, tu as l’habitude de suivre des enseignements chrétiens (à l’église ou en ligne), tu as sûrement remarqué que le conseil qui revient le plus dans les prédications est : développe ton intimité avec Dieu. Cette phrase vaut son pesant d’or, car il est difficile pour les enfants de Dieu d’être épanouis en dehors de sa présence (Jean 15.5). Mais, il convient d’abord de savoir ce que signifie avoir une intimité avec Dieu et d’en comprendre l’importance.

C’est quoi l’intimité avec Dieu ?

L’intimité renvoie à la vie privée d’une personne ou à toute chose strictement personnelle, à l’aspect profond de quelque chose. Elle désigne aussi un attachement particulier liant deux ou plusieurs personnes. Elle est caractérisée par l’harmonieux, la transparence et l’authenticité. De même que notre cercle intime est caractérisé par la confiance réciproque et les marques d’affection (telles que des visites régulières, des rendez-vous de qualité, des appels ou messages réguliers, etc.), être intime avec Dieu signifie faire de lui notre confident et meilleur ami. Ce n’est plus une relation unilatérale où nous ne faisons qu’attendre ses directives. Il ne s’agit pas non plus seulement de réciter des prières sans conviction le dimanche à l’église ou de venir vers Dieu uniquement lorsqu’on a besoin de ses faveurs. Il ne s’agit pas de faire des choses par suivisme, mais par conviction que Dieu désire passer du temps avec nous et veut nous parler. Être intime avec Dieu c’est donc développer une relation bilatérale où la principale motivation est de passer du temps avec lui par amour, et parce qu’on se plaît dans sa présence. C’est multiplier des rencontres personnelles avec lui. C’est une relation où la confiance règne (Hébreux 11.6).

Imagine-toi vivre une relation dans laquelle tu fais constamment des efforts pour prouver à l’autre que tu l’aimes, tandis que ce dernier ne s’implique pas réellement et n’arrive pas à te faire confiance. Comment te sentirais-tu ? Triste sans doute. C’est la même chose avec Dieu. Il désire qu’on lui manifeste autant d’amour et d’intérêt qu’il nous en manifeste (1 Jean 4.19) ; et qu’on lui fasse confiance. Cela dit, on ne peut ni aimer profondément ni faire confiance à quelqu’un qu’on ne connait pas. Et l’on ne peut pas connaitre une personne sans passer du temps avec elle. Ainsi, plus tu passeras du temps avec Dieu, plus tu l’aimeras ; plus tu apprendras à le connaitre, mieux tu sauras discerner sa voix quand il te parle et identifier ses voies, c’est-à-dire son mode de fonctionnement, ses valeurs, sa façon de penser et même les choix qu’il ferait s’il était à ta place. En outre, tu en apprends davantage sur toi-même, car il te connait mieux que quiconque. Comment donc avoir une intimité avec Dieu ?

1. Naître de nouveau pour recevoir le Saint-Esprit

Ce n’est pas suffisant d’être issu d’une famille dite chrétienne pour avoir une véritable communion avec Dieu. Tu dois avoir rencontré Dieu personnellement. Nous naissons pécheurs et, à cause du péché dont nous avons hérité, nous ne pouvons pas naturellement avoir accès à la présence de Dieu. La seule voie qui nous donne libre accès à sa présence, et nous rend capables de l’entendre par le biais du Saint-Esprit, c’est JÉSUS. La nouvelle naissance consiste à reconnaître d’abord son état de pécheur, à renoncer ensuite à gérer sa vie à sa guise, pour enfin décider de confier entièrement son cœur à Jésus en l’invitant à s’y installer.

Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfant de Dieu, lesquels sont nés non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.

Jean 1.12-13

2. Établir un culte personnel avec Dieu

Dieu met à notre disposition des outils pour le chercher et pour mieux communiquer avec lui. Il s’agit premièrement de sa Parole : la Bible est le moyen par excellence que Dieu utilise pour nous parler. La Bible n’est pas un livre ordinaire. La Bible c’est Dieu (Jean 1.1). Lire la Bible et la méditer, c’est écouter Dieu. Ensuite, nous avons la prière : prier c’est parler à Dieu du plus profond de ton cœur et croire qu’il t’écoute. Comme autre outil efficace, nous avons la louange et l’adoration qui consistent à déclarer à Dieu des paroles de reconnaissance pour ce qu’il est et pour ce qu’il fait pour nous. Enfin, le Saint-Esprit est là pour nous aider à discerner ce que Dieu attend de nous. D’ailleurs, avant de lire la Bible ou de commencer ton temps de culte avec Dieu, je t’invite à prier d’abord le Saint-Esprit pour qu’il te donne la sagesse de comprendre la Parole de Dieu.
En dehors de ces rendez-vous quotidiens avec Dieu, sache que tu peux lui parler en tout temps et en tout lieu. Dans les transports, à l’école ou au bureau ; tu peux parler à ton Père dans ton cœur, il t’écoute, il est avec toi partout où tu vas. Crois seulement qu’il est présent.

Cherchez l’Éternel tandis qu’on le trouve ; invoquez-le pendant qu’il est proche.

Ésaïe 55.6

3. S’exercer à écouter le Saint-Esprit

Dans la Bible, Dieu promet que le Saint-Esprit vient habiter en nous pour nous orienter et nous soutenir. Si tu lui laisses la place et si tu ne l’opprimes pas, tu verras que le Saint-Esprit te parlera même au sujet des choses qui semblent banales. Je t’invite à être attentive à cette douce voix au quotidien. Plus tu prendras l’habitude de l’écouter, plus ce sera aisé pour toi de l’entendre ; et plus il te confiera de choses. Personne n’a envie de parler à quelqu’un qui ne lui accorde pas de l’attention.

C’est mon Esprit que je mettrai en vous. Ainsi, je vous ferai suivre mes prescriptions, gardez et respectez mes règles.

Ézéchiel 36.27

4. Mener une vie de sanctification

La sanctification consiste à renoncer au péché, même au péché auquel on s’est habitué ou qu’on affectionne particulièrement (« péché mignon ») pour mener une vie qui plaît à Dieu. Chaque jour, nous sommes tentés dans tous les aspects de nos vies. Ce n’est pas facile de résister à la tentation, mais grâce au Saint-Esprit, à la prière et à une habitude quotidienne de lecture de la Parole de Dieu, on peut arriver à surmonter la tentation du péché.

Recherchez la paix avec tous ; et la sanctification sans laquelle personne ne verra le Seigneur.

Hébreux 12.14

5. Veiller sur ses compagnies

Comme tu le sais déjà sûrement, les personnes que nous fréquentons peuvent nous influencer positivement ou négativement. Ainsi, il est important de s’entourer des personnes qui désirent plaire à Dieu comme toi, qui ont un bon témoignage, qui prient pour toi et qui n’hésitent pas à pointer tout comportement qui t’éloigne de Dieu. Par ailleurs, ce que tu écoutes, vois ou entends peut te rapprocher ou t’éloigner de Dieu : cela peut être certains programmes télé ou des musiques qui sont malsaines pour toi. Observe-toi. Examine tes habitudes quotidiennes. Tu te rendras peut-être compte qu’il y a une chose que tu aimes faire ou écouter qui fragilise ta foi ou ta confiance en Dieu. Discipline-toi et efforce-toi de développer des habitudes saines.

Ne soyez point séduits ; les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs.

1 Corinthiens 15.33

6. Être un instrument entre les mains de Dieu

Développe des expériences avec Dieu. Prends des initiatives. Sers ton entourage. Identifie les domaines où tu peux te rendre utile : tu peux parler de Jésus à une personne qui ne le connait pas, prier pour tes voisins, servir dans ton église, etc. En un mot, dispose-toi à être un instrument que Dieu utilise pour faire éclater sa gloire là où tu es. Note tes journées ou expériences quelque part, dans un cahier qui te sert de correspondance avec Dieu comme ton journal de prière.

Dieu est bel et bien un être relationnel. Il parle, écoute, voit et touche. Il nous aime et nous tend la main chaque jour pour que nous ne formions qu’UN avec lui. D’ailleurs, il a prouvé cet amour en offrant son fils Jésus en sacrifice afin de nous permettre d’avoir accès à sa présence. Il veut se rapprocher de toi, à toi d’en faire autant.

Jacquard Bikoe

Avez-vous aimé cet article ?

À lire aussi

Qu'est-ce que la féminité selon Dieu

Qu'est-ce que la féminité selon Dieu

10 min

Mon hypersensibilité n’est pas une faiblesse, mais un don de Dieu

Mon hypersensibilité n’est pas une faiblesse, mais un don de Dieu

2 min

Comment utiliser la Bible comme un miroir

Comment utiliser la Bible comme un miroir

8 min

Voir plus

Rejoignez la communauté

En vous inscrivant à notre lettre de nouvelles